« novembre 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Vaste choix de bières et boissons locales accessibles aux adhérents.

Brasserie pirate

Seynod a aussi sa brasserie artisanale !

Brasserie de la vallée du giffre

Une ribambelle de bières variées ... on ne s'en lasse pas !

Artmalte

La petite fabrique de bières artisanales sur Annecy

Vous trouverez sur place un infokiosque, de nombreuses revues à découvrir, une bibliothèque ainsi qu'une librairie.

Vous pouvez aussi consulter les dernières informations publiées sur les sites que nous apprécions.

Késako ?

Créée en 2010, l’association Alterlocal a vu le jour de la volonté de quelques personnes d’ouvrir un lieu de rencontres, d’échanges de savoirs et de savoirs-faire (éducation populaire), d'accès à l'information alternative, et de luttes (contre le capitalisme et toute autre forme d'oppression, contre l'uniformisation, l'isolement...). Rien que ça ! Ce lieu, qui s'appelle Alterlocal également, a été créé et est ouvert à toutes et tous sur la commune de Cran-Gevrier (74).

Lire l'article complet
 

Fermeture

A celles et ceux qui suivent, soutiennent et participent à l'Alterlocal,

Nous sommes très fier.es de ce qui a été accompli et vécu durant plus de 6 années à l'Alterlocal grâce à vous: des centaines de débats politiques et philosophiques, de projections, d'ateliers, de rencontres, de partages, d'échanges, de luttes ou de moments conviviaux où chacune et chacun a eu, nous espérons, l'occasion de passer des instants de vie précieux. Nous n'oublions pas tous ceux qui ont occupé et fait vivre le lieu en dehors de la programmation : musiciennes et musiciens, collectifs militants ou de luttes (ZAD74...), syndicats (CNT74...), et particulièrement l'AMAP du Petit Chaperon Vert qui a distribué ses délicieux paniers chaque jeudi soir durant toutes ces années et qui nous a beaucoup soutenus. Nos désirs d'égalité et d'autogestion ont été aussi très instructifs dans notre manière de fonctionner et d'échanger, avec ses hauts et ses bas, mais toujours dans un esprit pour aller de l'avant et promouvoir nos idées en rupture avec le fonctionnement de nos sociétés humainement et écologiquement destructrices.

Depuis plusieurs mois nous communiquons sur le besoin de voir de nouvelles personnes entrer au collège pour assurer la pérennité de l'Alterlocal. Ce manque de personnes fait défaut pour communiquer autour des événements, assurer la gestion du lieu, tenir des soirées de qualité, garder un accueil décent et subvenir aux coûts du lieu (loyer, électricité, chauffage, approvisionnement). Sur ce dernier point, plusieurs d'entre vous on souscrit mensuellement à l'Alterlocal, ce qui a permis d'alléger les contraintes financières et de continuer d'assurer les charges en proposant moins de soirées.

L'argent a été utile mais malheureusement (ou heureusement ?) il ne remplace pas les personnes. Certaines et certains d'entre vous ont aidé ponctuellement aux activités de l'association, et nous les en remercions grandement ! Mais cela n'a pas été suffisant pour alléger significativement la charge de travail que requiert la gestion d'un tel lieu.

Nous sommes donc dans la nécessité de vous annoncer que l'Alterlocal fermera ses portes en ce début mai 2017.

Nous ne voulons pas nous laisser abattre dans un contexte de capitalisme de plus en plus décomplexé, d'accroissement de la pauvreté et de la précarité, de pressions contre la nature de plus en plus forte et d'une banalisation des idées d'extrême droite un peu partout en Europe. Nous voulons croire aux alternatives qui fleurissent, aux réseaux écologistes et d'éducation populaire, aux luttes des ouvrières et ouvriers contre la loi du capital, aux luttes des paysannes et paysans pour le droit de cultiver la terre avec dignité, ou celles et ceux qui combattent des grands projets inutiles qu'ils soient à Notre Dame des Landes contre un aéroport ou à Annecy contre un projet de centre de congrès.

Le collège de l'Alterlocal